test

Immeuble pour seniors à Anières, GE

Chevrens (GE) , 2020

Site

Le projet propose de rebâtir un nouveau bâtiment de logements dans une forme simple qui reprend les formes et le système constructif des construction voisines.

Comme la plupart des bâtiments du village, la maison est séparée des constructions voisines par un muret qui définit également son rapport à la rue principale du village (route de Chevrens). Ainsi les murets solidifient les limites et définissent les espaces semi-publics des cours-jardins côté rue et s’effacent du côté des champs.

Plan de situation

Typologies

En plus d’une salle collective accessible au public, le programme de la maison comporte une salle commune pour ses habitants. A l’image d’un séjour, elle est accessible depuis le hall d’entrée et trouve un prolongement extérieur sur le verger.

Les appartements se composent de 3p et de 3,5p dont une pièce au sud peut être donnée à l’autre de manière à composer des 2p et 4.5p. Il y a au total 11 appartements.

Plans (cliquer pour faire défiler)

Coupes transversales (cliquer pour faire défiler)

Élévations (cliquer pour faire défiler)

Coupe constructive

Langage architectural

Le bâtiment reprend l’expression traditionnelle d’un volume dans un jardin. La toiture se plie de manière à ce que le volume s’inscrive entièrement dans le gabarit du bâtiment existant. Les murs en maçonnerie sont crépis et les ouvertures, des percements rectangulaires réguliers, contiennent des fenêtres à la française. Ces dernières s’agrandissent vers le jardin au sud.

Les dalles sont constituées d’un composé bois-béton permettant de limiter l’usage du béton tout en conservant suffisament de masse pour gérer une bonne isolation phonique et une masse d’inertie suffisante.

Matérialité de la façade

caractéristiques

Programme
Construction d'un immeuble pour seniors

Maître de l'Ouvrage
Fondation de la commune d’Anières pour le logement

Réalisation
2020

Type de mandat
concours sur présélection, non retenu

Lieu
Chevrens (GE)

Collaborateurs
Michele Di Matteo, Xavier Poulain