test

Tour Tilia à Prilly-Malley, VD

Concours sur présélection, sélectionné, non-retenu , 2020

Une friche industrielle en mutation

Le projet pallie aux manque de connexions du site actuel en le liant d’une nouvelle façon à la ville. Ces liaisons s’effectuent en croix , les quatre côtés étant connectés directement au cœur du nouvel édifice.

C’est dans cet esprit que le projet propose de réunir l’ensemble des volumes pour composer un seul bâtiment. L’union de ces trois entités s’effectue au moyen d’une résille qui enveloppe l’ensemble.

Un bâtiment dans un parc

Le site, dans son état actuel de friche, constitue une respiration dans un contexte urbain en pleine effervescence. La végétation foisonnante au pied du viaduc participe à la mise en scène et à l’ambiance particulière du lieu, hors du temps, hors des schémas préétablis.

Par son échelle et par sa mixité programmatique, le bâtiment est un morceau de ville en lui-même que l’on découvre en empruntant un système de distribution. Situé à la croisée des rues, un escalier en cascade prend place dans un atrium vitré, mettant en relation le parc, les rues et le jardin clos. Le parc colonise ainsi le bâtiment. Les espaces de distribution et les espaces communs sont caractérisés par des plantations pionnières provenant du parc, qui se sont invitées à l’intérieur.

Plan de situation - cliquer pour agrandir

Organisation du bâtiment

Autour des rues intérieures et des escaliers, composant des séquences spatiales suggestives, s’articulent les programmes commerciaux et publics. Entre ces programmes, l’atrium articule les espaces collectifs. La distribution se poursuit en coursive le long de la façade et offre des liaisons secondaires. Les halls verticaux redéfinissent, au sein de la tour, des échelles intermédiaires propres à la domesticité de chaque programme.

Programmes

Au-dessus du socle se trouvent les différents programmes résidentiels, à commencer par les logements en co-living et l’auberge de jeunesse, puis les appart-hôtels. Les étages supérieurs de la tour sont intégralement occupés par des appartements et le couronnement offre une vue imprenable au skybar de l’hôtel.

Les appartements sont regroupés par unités de voisinage de trois niveaux. Celles-ci s’articulent autour d’un noyau central. Les appartements se développent selon les principes du Raumplan.

Plans "tour" - cliquer pour faire défiler

Plans "corps" - cliquer pour faire défiler

Structure et construction

Le projet propose une structure simple et rationnelle faite de poteaux-dalles en béton armé contreventés par le noyau central. La façade et les éléments de second œuvre sont majoritairement préfabriqués. L’ossature extérieure est autoportante et sert de structure « froide » pour les prolongements extérieurs et sert de brise soleil. La façade en « seconde peau » est composée de panneaux et de menuiserie préfabriqués en bois. Le langage architectural résulte du contraste entre ces deux peaux

Coupes/élévations - cliquer pour faire défiler

caractéristiques

Programme
Construction de 157 logements, de bureaux, d'espaces de co-working et co-living, d'appartements-hôtel, et de commerces

Maître de l'Ouvrage
INSULA SA

Réalisation
2020

Type de mandat
Concours sur invitation

Lieu
Concours sur présélection, sélectionné, non-retenu

Collaborateurs
Cathelyne Dolisy, Michele di Matteo, Alexandre Tornay